Roman

Je ne suis pas FERNAND de Fabrice Gutierrez

 

De nos jours :
Un homme s’installe avec ses enfants et petits-enfants, pour lire le carnet de notes d’une brave soldat de la première guerre mondiale. Il s’agit de L’histoire de Morgan(e) et Louison, racontée par Morgane.

1918 :
Morgane comprend qu’elle est différente, elle aime les femmes. Rejetée par sa famille, comme si elle souffrait d’une maladie contagieuse, elle est reléguée dans la grange comme une bête.

Afin de fuir cette vie qu’elle déteste, elle s’engage dans l’armée en se faisant passer pour un homme, elle devient le soldat Morgan Lafforgues.

Dans son livret elle y raconte également la triste histoire de Fernand, jeune homosexuel lui aussi rejeté par les siens, roué de coups et laissé mourant par 3 ivrognes …

A travers se livre, l’auteur nous fait découvrir une partie de l’histoire des homosexuels au début du 20 ème siècle, une population rejetée, en souffrance, vivant leurs différences cachée sou peine de subir les moqueries, brimades et  violences des autres. C’était un déshonneur et une honte d’avoir un enfant différent à cette époque, une sorte de peste qui pouvait être contagieuse si elle n’était pas endiguée.

Ce livre est un hymne à l’amour, à l’acceptation de la différence, à l’arrêt des jugements hâtifs  sans fondement. L’apparence n’est rien, le plus important se trouve au fond de nos coeurs.

Quel beau roman, parfait pour commencer l’année avec un sourire. Encore une fois l’auteur nous étonne par sa sensibilité. Un beau livre, un presque sans faute, un peu de longueur, oui mais bon un merveilleux livre, avec un beau message d’espoir, nous montrant que tout le monde peut changer d’opinion et devenir meilleur au contact des bonnes personnes.

Editeur : Éditions Persée (6 décembre 2017)
Nombre de pages : 137
******************

Ma vie avait à peine commencé et j’en étais déjà là. Je partais vers l’inconnu. Je savais simplement que je marchais pour m’éloigner des médisants. Je n’oubliais pas celle qui avait partagé mes désirs les plus secrets…

France 1918. Alors qu’elle est encore une enfant, presque une femme, Morgane prend progressivement conscience de son homosexualité. Cette particularité peut s’avérer dangereuse et elle tente à tout prix de la cacher, pour ne pas finir comme le jeune Fernand…

Elle fuit la lâcheté des hommes, leur haine et leurs pensées viciées, pour s’engager dans les rangs d’une armée en déroute et devient le soldat Lafforgues Morgan, 2nde classe, matricule 1404/1305.

Son androgynie lui permet de se glisser dans l’uniforme sans attirer l’attention mais combien de temps conservera-t-elle son secret ?

Le prix à payer pourrait s’avérer terrible…

 

 

Dystopie·Jeunesse·Romance

La sélection -Livre 1 de Kiera Cass

América, jeune femme de 17 ans de classe 5, artiste chanteuse, vit  modestement avec ses parents et 2 des ses 4 frères et soeurs.
Elle vit une histoire d’amour secrète depuis 2 ans avec un 6, le beau et ténébreux Aspen. Elle sort la nuit en cachette, enfreignant le règlement et par la même occasion le couvre feu, pour le rejoindre dans la cabane de son enfance.

Très vite l’auteur nous explique les règles des castes :

  • Les femmes ont interdiction de se marier avec des hommes de castes inférieurs, si c’est un désir des 2 parties, ils doivent remplir des “brouettes” de formulaires.
  • Seul les castes les plus élevées peuvent limiter le nombre d’enfants qu’elles souhaitent élever, fournissant ainsi de la main d’oeuvre au royaume.
  • En fonction de la caste à laquelle ils appartiennent, les habitants d’illéa devront choisir leur futur métier, par exemple Gérad, le petit frère de 7 ans d’América même s’il est plus doué en science et en foot devra automatiquement choisir un métier artistique
  • La caste des 8 est celle des mendiants et SDF et celle des enfants nés hors mariage
  • Les femmes doivent se marier vierge afin d’éviter la propagation de maladies sexuellement transmissibles sous peine de lourdes sanctions.

Aspen faisant partie de la caste 6, ne mange pas toujours à sa faim et son père étant décédé il y a 3 ans, il doit aider sa mère à élever ses 6 autres frères et soeurs, celui-ci étant l’aîné de la famille.

Débute alors la sélection, qui consiste en une espèce de télé-réalité, où 35 jeunes filles issues de tout le pays et de toutes castes, après avoir été sélectionné par tirage au sort, devront intégrer le château du roi afin de séduite le prince Maxon et devenir ainsi la future princesse d’Illéa.
Dans un premier temps América refuse de s’inscrire pour avoir une chance de faire partie de la sélection, mais, poussée par sa mère, mais surtout par Aspen qui ne veut pas qu’elle passe à côté de l’occasion d’une vie meilleure, celui-ci n’ayant aucune sécurité à lui offrir,  elle finit par s’inscrire.
On comprend, comme beaucoup d’habitant d’Illéa que le tirage au sort n’en est pas un…mais que les sélectionnées sont choisies…
A sa grande surprise, América est sélectionnée et intègre le château…
On découvre, le prince Maxon, coincé, complètement à côté de la réalité de la vie des habitants d’Illéa en dehors de son château. mais au contact d’América il va s’épanouir, se rapprocher de ses sujets, devenir plus humains.

Dans ce roman beaucoup de choses m’intrigues je l’avoue. Pourquoi dans le royaume ne trouve t’on aucun bouquin d’histoire, ni nul par d’ailleurs, ceux-ci étant interdit ? Que c’est il vraiment passé lors de la 3eme guerre mondiale ? Que recherche donc les renégats à chaque fois qu’ils pénètrent dans le château ? América va t’elle faire un choix entre Maxon, un prince droit et intègre qui peut lui offrir à elle et sa famille une sécurité qu’elle n’a jamais connue et Aspen le fougueux, son amour interdit, devenu soldat accédant ainsi à la caste des 2 ?

Beaucoup de questions, donc c’est avec pleins d’enthousiasme que je lirais le tome 2

Éditeur : ROBERT LAFFONT (12/04/2012)
Nombre de pages : 336

 

******************

 

35 candidates.
1 couronne.
La compétition de leur vie.

Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la “Sélection” s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées.